Mot de passe oublié
test

On note une tendance vers plus de transparence

L’information détaillée de toutes les parties prenantes est souvent recommandée, mais également compliquée à mettre en œuvre.

Déclarer tout le cycle de vie des produits textiles

Sur le marché mondialisé, le consommateur exige le droit à plus de transparence. Personne ne sait vraiment qui se chargera des coûts correspondants et jusqu’à quel niveau cette transparence est faisable. D’autres projets sont toutefois en cours.

Tailles

D’autres étiquetages et les normalisations associées sont de nature pratique et dans l’intérêt de toutes les personnes concernées.

Ceci s’applique notamment aux tailles dans le domaine de l’habillement. Les coûts engendrés dans la vente par correspondance par les mauvaises tailles sont par exemple énormes. Un système de mesure de taille unifié au niveau international est en cours de développement par plusieurs organisations.

Aucun ne s’est encore imposé, notamment parce que les mesures corporelles des européens ont nettement évolué au cours des 100 dernières années.

Origine

Les informations sur l’origine sont également un élément pratique. Il est toutefois difficile de déterminer la provenance de toutes les matières premières le long de la chaîne d’approvisionnement textile.

La fabrication des tissus et leur transformation pour en faire un produit fini n’ont souvent pas lieu dans le même pays. En raison de cette répartition fortement fragmentée du travail, il est souvent difficile de déterminer clairement la provenance d’un textile.

Des projets au niveau européen quant à la mise en place d’une réglementation commune ont été lancés, mais reportés à une date ultérieure.

Position

L’étiquette sur l’article textile sert à informer le consommateur lors de l’achat et de l’utilisation de l’article.

Elle doit donc être facile à trouver et être fixée de manière ferme et durable à l’article. La fixation peut se faire par toutes les méthodes courantes, comme par exemple la couture, le collage ou encore l’impression. Il n’est donc pas admissible de juste joindre une information sur la composition en matières premières.

D’autre part, la loi ne demande pas de fixation durable de l’étiquette, pendant la durée de vie normale du produit par exemple.

Ecologie, développement durable et production équitable

De nombreux efforts sont à consigner dans ce secteur actuellement. Il existe une grande quantité de certificats et de labels pour des textiles équitables, écologiques et sans polluants, notamment dans le domaine de la mode et de l’habillement.

GINETEX collabore depuis de nombreuses années avec OEKO-TEX®. L’objectif principal du STANDARD 100 by OEKO-TEX® depuis son lancement en1992 est le développement de critères de contrôle, de valeurs limites et de méthodes d’essai sur des bases scientifiques.

Le but de ce catalogue de critères est de compenser les différences existant à l’échelle mondiale dans l’analyse de polluants. Il permet ainsi de constater et d’éliminer les éventuels apports de substances et matériaux posant problème à tous les niveaux de la transformation.